Stefanie

Stefanie

Manifeste NUIT DEBOUT

"La loi travail a été la goutte d’eau qui a fait déborder le vase de notre indignation. A la suite de la mobilisation en ligne derrière le mot d’ordre #OnVautMieuxQueCa et dans l’effervescence créatrice provoquée par le film Merci Patron, un collectif de citoyens ouvert, déterminé, joyeux et pragmatique s’est formé. A la convergence des luttes sociales et écologistes puis de la mobilisation étudiante, notre mobilisation vise d’abord à rassembler et à libérer une parole citoyenne inaudible dans les cadres étriqués de la représentation politique traditionnelle.

Pour passer du clavier au pavé, nous avons décidé d’occuper pacifiquement des places publiques. La #NuitDebout est née d’un pari fou auquel le nombre a donné raison. Nourris des expériences citoyennes des indignés, d’occupy et des printemps arabes, nous construisons une dynamique horizontale, non-violente et créative.

Toutes les conditions sont réunies pour que s’accomplisse enfin un véritable renouvellement démocratique conçu collectivement par des citoyens jusqu’ici résignés et écœurés. Partout en France, des initiatives bourgeonnent spontanément, voulues par des citoyen-ne-s désireux de reprendre en main leur présent et leur futur.

La Nuit Debout ne fait que commencer."

Toulouse le 5 avril 2016

100 000 manifestant-es contre la loi du travail à Toulouse. Avec la présence des syndicats et des étudiant-es la mobilisation reste toujours toutes générations confondues un mouvement citoyen.

En images.

mercredi, 24 février 2016 17:01

Action DAL de JEAN-JAURES à ST- SERNIN

On continue la visite de Toulouse de campement en campement ou on trouve des solutions?

Les militants DAL( Droit Au Logement)poursuivent maintenant leur action à la basilique Saint-Sernin... Avec le soutien pudique et discret du père Vincent.

Conernant la préfecture et la mairie, toujours 36 réfugiés en attente de relogement.

Toulouse, le 24/02/2016

vendredi, 19 février 2016 07:49

Action DAL, métro Jean-Jaures à Toulouse

Un campement en plein centre de Toulouse pour soutenir les sans abris. Une nouvelle action du D.A.L droit au logement en Haute - Garonne.
Tandis que la ville dort, les militants veillent.
Toulouse le 19/02/2016

photos : Yann Clément  / réal : Stéphanie Hubert

mardi, 16 février 2016 16:41

SISEG, une association Toulousaine engagée

Un web documentaire autour de l'action de l'association SISEG en Guinée.
La solidarité change un peu de forme, TV SOL vous propose un "format long", pour visionner ce document, cliquez sur la photo et rentrez dans le projet racontr...
SISEG
 
Auteurs:  Stéphanie Hubert, Emmanuelle Le Roy

Singulière et à tous vents, Elisa Trocmé musicienne et improvisatrice nous invite au sonore et à l'expérimentation. Visitons en sa compagnie nos camarades Zoubir et Hafid de la pizzeria place de Belfort ou "l'Archipel" dans le quartier Arnaud Bernard à Toulouse (Part II). Ici, les propos vibrent, se mélangent et s'affirment. Ils posent le même enjeu improvisé, celui de l'écoute.
Contre culture ou performance sociale et politique contemporaine ?

Cri du cœur et logique administrative d'une préfecture. Riad porte parole des 250 réfugiés Syriens à Toulouse témoigne.

 

On peut s'interroger sur les méthodes employées avec les intéressés par le système administratif et cela sans concertation au préalable. Le danger comme le souligne Riad est une fabrication de la précarité, ces familles déjà victimes de traumatismes de par leur parcours vont choisir "la rue" plutôt que devoir encore se séparer... 

 

Loin de l'effervescence médiatique des premiers jours, la communauté Syrienne installée dans le quartier des Izards lutte et survie depuis plus de 6 mois entre précarité et menace d'expulsion.

 

Commentaires, François, représentant et militant du Dal 31. 

 

lundi, 12 octobre 2015 08:46

-ESCRATCHE- J-L Moudenc le 10/10/2015

Escrache est le nom donné en Argentine, Uruguay, Espagne et d'autres pays hispanophones à un certain type de manifestation publique ou des activistes vont sur le lieu de travail ou de domicile de ceux qu'ils veulent dénoncer publiquement.
80 personnes en précarité dont 25 enfants pour certains scolarisés sont actuellement privés d'eau et d'électricité, le collectif "Bourbaki" et le DAL (droit au logement) de Toulouse demandent des explications.
Le dossier actuel en matière de logement est lourd pour la Mairie de Toulouse. Même si 150 personnes du campement de l'ïle du Grand Ramier ont été relogés, 80 personnes du collectif "Bourbaki" sont actuellement en grande difficulté suite à la coupure d'eau et d'électricité déclenchée par Habitat Toulouse.
Les 200 réfugiés Syriens du quartier des Izards sont eux aussi toujours en grande précarité et menacés d'expulsion ...

"Suite à l'entretien obtenu par le représentant du DAL et celui du collectif Bourbaki. le lundi 12/10 Monsieur le Maire a obtenu de son adjoint Franck Biasotto en charge du logement à la mairie de Toulouse et président d'Habitat Toulouse, la remise en service de l'eau et l'électricité avant le mercredi 14/10.
Nous sommes donc tous d'accord, il s'agit bien là d'accueil et de dignité ..."

Expulsé-es - Migrant-es - Réfugié-es
Solidarité ! 1000 personnes présentes à l'appel des associations militantes le samedi 19 septembre 2015 à Toulouse.
Pour les 150 réfugié-es Syrien-nes - Les sans - abris du Grand Ramier - Le collectif des étrangers malades de Toulouse,
les menaces et les annonces d'expulsions sont d'actualité...
Comment assumer en tant que citoyens responsables notre affiliation à une Europe ouvertement anti-démocratique ?

Pour celles et ceux qui n'auraient pas été studieux !

2 mini documentaires TV SOL

Summertime au Grand Ramier

L'expulsion ça ne soigne pas

C'est le temps d'une escale (#3), place Arnaud Bernard, dans le cadre des quartiers d'été de Toucouleurs à Toulouse.

Le Collectif Etrangers Malades nous embarque pour un moment de théâtre qui interpelle sans détour la politique économique et sociale menée dans notre pays. Quand la préfecture joue au docteur ou Etrangers Malades le parcours du combattant...

Fabrication de la précarité, de la clandestinité et des « sans papier » ? Le droit à la santé pour tous et toutes et l'accès au titre de séjour sont des sujets d'autant plus d'actualité que l'administration en matière d'immigration semble, sans « explication tangible », s'appliquer à un durcissement sans précédent.

 

Avec le soutien de la Case de Santé (à consulter le rapport DASEM 2014 sur le site de la Case)

Toucouleurs quartiers d'été 2015.

Radio Babel Marseille en concert

Page 1 sur 8